DiTi TwAy FaNTaSy wORLd

DiTi  TwAy  FaNTaSy  wORLd

Merci à Vous !!!

  

   

Merci à vous, 

 

        d'être venu me voir,..

                              sur ce blog de poésie contemporaine

 

        Chez moi in Beskidi Mountain

 

DiTi Beat performance

          deux trois maux

             pour quelques mots :

 

                         De la poésie dans les Games on Line, du provençal dans du Post-apocalyptique, du courtois dans de l'extrême contemporain, tout en restant super fluide pour vous déplacer rapide dans le flow,


vous l'avez compris le DiTi beat est loin de faire dans la banalité,.. en ce sens,..

                     ,.. pourquoi écrire, pour fuir dans le rêve !,.. Non,..

                     ,.. mais résister, introduire un nouveau rapport à l'être, aux autres, au temps,..

                       ,.. changer, redécouvrir entre nos montagnes de certitudes les marais bordées de joncs peuplées de créatures, au val des miracles sortir de notre cour,..

                    ,.. écrire pour dire, non simplement pour lire mais pour élire dans un acte poétique une raison nouvelle pour déguerpir de nos prisons, de nos corps,..

                  ,.. s'affranchir en panthères soyeuses sortir de la cage restreinte d'un imaginaire stérile d'une langue bafouée pour aller plus loin, là où ça désire,..

                  ,.. là où ça grogne au miracle des roses, dans les jungles jusqu'au centre des cités dans un feulement dévoiler les impostures, 

                 ,.. d'un coup de patte d'une griffe dans la nuit, crissant au tableau noir, faire entendre les stridentes vérités,..   

                   ,.. tenir, ne pas renoncer, attendre puis au centre de la place lever soudainement le drap d'un verbe de meilleure augure sorti tout chaud du chapeau,..

                    ,.. et mordre à pleines dents pour libérer les enchantements captifs au renouveau des anciens formats,..

                  ,.. puis battre en retraite, se replier pour mieux revenir plus tard, arracher par lambeaux les fausses réalités,..

                    ,.. d'un coup sec de mâchoire, cette fois tordre distordre les réflexes mécaniques,..

                 ,.. et de nos paroles devenues baveuses d'acide dissoudre les dernières rigidités alors se glisser enfin dans les trous des parois étanches pour opérer au coeur de l'écriture, une opération miraculeuse, une mutation radicale dont elle ne reviendra pas,..

                   ,.. une poésie du mal ?,.. de la chute, de la dégringolade, de la violence inouïe ?,.. Non !,..

                 ,.. une poésie du bien ?,.. de l'idéalisme, de la transcendance, du spiritualisme désincarné ?,.. Non !,..

                   ,.. une poésie de la réalité ?,.. de la sub-réalité, en propagande d'un Godard répliqua en pipi-caca sur le formica houellebecquien quotidien ?,.. Non !,.. 

                 ,.. une poésie du corps, de la virtualité ré-incarnée, singulière ?,.. Peut-être !,..

                  ,.. une poésie du Je, de l'autre, de l'autre nature en nous, du hors tout, du hors norme ?,.. Oui,.. sûrement !,..

                ,.. un passage, un corridor humanitaire pour un changement extraordinaire,.. une sortie en beauté, vers le monde prodigieux,.. 

                    ,.. alors toi qui est là, que je ne connais pas, toi qui n'a rien oublié de tes espérances,..

                    ,.. toi qui possède cette sensibilité merveilleuse te permettant encore de lire ces quelques mots alors que d'autres depuis bien longtemps sont partis à la recherche d'autres images guidant mieux leurs illusions,..

                   ,..  alors toi qui est là, tu es le bienvenu, tu es ici chez toi, et chaque jour nous travaillons du mieux possible à améliorer cette maison qui est tienne,..

                    ,.. heureux de notre sacrifice à poursuivre notre vie de coureurs des bois,..

                     ,.. et qu'importe l'inconfort du chalet trappeur, pionniers d'un monde meilleur car parfois au bout du tunnel je vois une lumière, tout s'éclaire lentement devient clair, je retrouve le sens et c'est le matin d'un jour nouveau,..

                  ,.. le café, la bouilloire, le thé au samovar et je reprends tout à zéro le corps tendu aux supercordes, je me recentre,..

              ,.. ne consommant rien ou si peu, enfant des rayons je marche seul dans les allées parallèles car  au Market je ne suis rien, underground je suis, underground je reste,..

              ,.. Hors- circuit ,..

              ,.. je ne suis pas un intellectuel, encore moins un littéraire alors j'écris comme on parle sur les choses m'attirent ou me déplaisent,..

          ,.. ou bien je raconte quelques expériences, des rêves, des sentiments lointains,..

              ,.. tout ceci est parfois confus, comme une envie de changement, d'avenir, d'existence différente,..  

               ,..   j'essaye tout simplement de garder le cap dans ce flot d'idées

               ,.. mais j'ai confiance en toi,..

Poésie not dead

 

,..Vous pouvez aussi commander mes livres chez votre Libraire et en parler autour de vous,..

 

Merciiiiii,..


              






                Le dernier Livre de DiTi 


 


                      

                           Slam Roman


                              Commander










Me contacter :

 

 

 

 

                             DiTi -TWAY

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 


28/12/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres